Conseils pour la randonnée et la découverte du massif montagneux

Décembre 2020

En pleine forêt, la nature luxuriante de notre patrimoine est librement accessible au visiteur qui la respecte. Il faut aussi savoir que celle-ci peut s’avérer impitoyable pour des visiteurs non-avertis.

Pour profiter pleinement de votre découverte dans les meilleures conditions de confort et de sécurité, prenez soin de respecter les recommandations suivantes :

  • Avant de partir :
    • Choisissez un itinéraire adapté à vos capacités. La progression est plus difficile en milieu tropical. Une grande partie des traces sont des sentiers « sportifs » réservés aux bons marcheurs. Le cas échéant, faites appel aux services d’un guide (accompagnateur de montagne).
      Le niveau de difficulté et la durée sont indiqués au départ du sentier.
    • Renseignez-vous sur la météo et l’état des sentiers ; méfiez-vous des informations qui circulent sur les sites internet non officiels.
    • Munissez-vous de bonnes chaussures de randonnée.
    • Emportez un vêtement chaud et imperméable et prévoyez une tenue de rechange.
    • N’entamez jamais une randonnée au-delà de 15h30. La nuit tombe tôt (entre 17h30 en décembre et 19h00 en juin).
    • Ne partez jamais seul. Prévenez toujours quelqu’un de l’itinéraire que vous envisagez de suivre, et de la durée probable de votre absence. Emportez votre téléphone portable chargé.
    • Ne marchez pas le ventre vide et prévoyez quelques victuailles riches en valeur énergétique. Emportez de l’eau en quantité suffisante : 1 à 2 litres/personne pour toute sortie supérieure à 2 heures.
  • Pendant la randonnée :
    • Restez sur l’itinéraire choisi et suivez le balisage officiel ; ne prenez pas de raccourcis car ils peuvent vous éloigner de votre destination ;
    • Surveillez la météo. Par temps de pluie dans les rivières, des feuilles flottant sur l’eau sont des signes annonciateurs d’une crue soudaine et violente.. Si l’eau monte, attendez la décrue.
    • Attention aux glissades. En raison de l’humidité importante, la marche en forêt peut être pénible pour les personnes peu entraînées car on progresse souvent dans l’eau et la boue.
    • Ne laissez rien derrière vous et repartez avec tous vos déchets ;
    • Touchez avec les yeux, ne cueillez rien, ne prélevez rien. Dans le cœur du Parc national, toute atteinte au milieu naturel est formellement interdite. En forêt, certaines plantes ou certaines baies sont urticantes : mieux vaut ne rien toucher.
    • Évitez de faire du bruit pour la tranquillité des autres randonneurs et de la faune ; nos amis les chiens ne sont pas admis dans le Parc national, même tenus en laisse.
    • Ne faites pas de feu hors de réchauds portatifs.
  • Après la randonnée :
    • Contactez-nous pour nous faire parvenir vos remarques ainsi que toutes les anomalies et informations recueillies sur le terrain (ex : arbres tombés). Vous nous aiderez ainsi dans nos interventions - www.guadeloupe-parcnational.fr ou laissez un message dans nos points d’accueil.

Source : Guide de découverte du Parc National de Guadeloupe, p.28